Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom timouns
Age 26
But du voyage Expéditions
Date de départ 06/08/2007
    Envoyer un message
Durée du séjour 1 an
Nationalité France
Description
Un voyage parmi d\\\'autres
Note: 3,8/5 - 211 vote(s).


Merci

 04-01-2008 -  Nouvelle Zélande

Merci pour tous vos messages publics et prives.

Je suis bien sur tres triste mais j'ai encore plus la rage de vivre. Dans une vie nous rencontrons tous des difficultes plus au moins dur. Celle-ci est particulierement feroce, mais c'est grace ca que je m'eleve a un rang superieur et que j'evolue. Je me prends un droite, je tombe et me releve, puis une gauche. Je suis sonne mais la prochaine fois je les eviterai. La vie c'est comme la boxe, il faut jouer avec les evenements qui t'arrivent dans la gueule. Ces jours derniers j'etais sonne, mais c'est pour mieux me relever et repartir pour un fabuleux voyage.

to be continued....


[Consulter ce message] 4 commentaire(s)  2  photo(s)    
Syndication :

Bonne Annee 2008

 01-01-2008 -  Nouvelle Zélande

Je n'etais pas encore au courant. J'etais parti a un festival de musique du 29 au 2 jan. Je me suis vraiment bien eclate.

Pas la force d'ecrire autre chose.

 

To be continued.... 


[Consulter ce message] 7 commentaire(s)  18  photo(s)   3  vidéo(s)  
Syndication :

Adieu

 29-12-2007 -  Nouvelle Zélande
Papa

Je suis de l'autre cote de la terre et mes larmes ne peuvent s'arreter de rouler sur mes joues. Tu es parti si vite que je ne pas etre la pour te dire adieu une derniere fois. Alors par le biais de ce texte, de mes larmes, de mes penses, et de mes cris, je veux te dire combien je taime. Je crois que je ne t'avais jamais dis ces mots auparavant. Aujourd'hui, je les cris et les hurles pour que tu les entendes dans l'autre monde. Meme si on ne se voyait pas souvent, tu etais toujours la pour nous. Maintenant que je ne te verrai plus, tu seras encore et toujours la dans mes trippes, mon coeur et mon ame.  Je me souviens de ces parties de foot au bois de Clamart, Je me souviens des ces milliers de km parcouru a mach 2 musique a fond pour nous emmener la ou l'ennui n'est pas. Tu as ete un tres bon pere. Et j'essayerai d'etre aussi bon avec les miens. Tu etais un homme de fete et tu aimais les plaisirs qu'offre la vie. Alors lorsque mes yeux seront sec, je chanterai, je danserai, et je boirai en ton honneur.

Je suis ton fils et je suis fiere de l'etre

Adieu.

[Consulter ce message] 0 commentaire(s)     
Syndication :

Noel

 22-12-2007 -  Nouvelle Zélande

Cher webspectateur

Voici noel qui approche. Noel c'est les fetes de familles et c'est aussi la charite. Alors soyez genereux !
Vous pouvez envoyer des checques, de l'or, des bijoux, et des grosses liasses de billets a :


J'espere que la recolte sera bonne et que cela me permettera de vous faire encore partager mes aventures.

A votre bonne grace....


ps: J'ai rajoute les tofs de la rando.




[Consulter ce message] 5 commentaire(s)  1  photo(s)    
Syndication :

Rando

 19-12-2007 -  Nouvelle Zélande

Le soleil est de retour, Cooooooooooooool. Mais, oui je sais il y a toujours un mais, lorsqu'il tape, il tape vraiment fort. Ahhhhh le trou dans la couche d'ozone y est surement pour qq chose.

J'ai rencontre une anglaise et une allemande qui  voyagent dans un van amenage. Elles m'ont propose de partir avec elles pour faire un treck de deux jours d'Arrowtown a une citee fantome d'ancien minieur d'or. "Of course Darlings". Mon pied est a peu pres remis de ces blessures, j'enfourne mes sacs a dos dans le van et c'est parti. Arrives a la ville, on s'organise pour les sacs de rando. Et nous voila parti pour 35 km de rando sur 2 jours. Le premier jour, nous passons par la montagne. Le debut du parcours est raide et eprouvant surtout pour mes pauvres poumon. Passer la montagne, c'est la souffrance de mes orteilles qui commence car la pente est hardue. Je decide de finir en tong. Hummmm Quel bonheur de se sortir de ce carcan et de laisser respirer mes pieds. Je pense avoir eu du nez en faisant cela, car a la fin de la premiere journee, nous devons traverser la riviere une petite dizaine de fois. L'eau monte jusqu'au genoux et elle nous rafraichit. Nous arrivons en fin d'aprem a la cite fantome. Je m'imaginais un peu comme dans les films, de vielles baraques defoncees en bois avec saloon et portes grincantes. Que nenni! a peine un petit mur en ruine et c'est tout. Nous sommes un peu decu, mais c'est n'est point grave, nous sommes passes par de tres beaux endroits. Le deuxieme jour est plus cool, nous contournons la montagne et nous suivons la riviere jusqu'a Arrowtown. Mes premiers passages dans la riviere me gelent les pieds, mais au bout d'une vingtaine de fois, l'eau me parait presque chaude. Le retour est tres fleurie. De nombreuses odeur nous enivrent. Nous arrivons a Arrowtown presque en forme. Nous deposons nos sacs dans le van et allons boire un coup. Nous avons bu l'eau de la montagne, nous voulons changer de gout. On se pose a une terrasse de cafe, et que vois-je? Oui, oui, ceux sont bien des baguettes au fond. Je fonce dedans, je suis en fait, dans une resto, epicerie francaise. Yahouuuuuuuuu. Je fonce direction fromage. Conte, Rocquefort, Tome, Bleu d'avergne. Je suis aux anges. Je m'achete de suite une baguette et du bleu. J'en avais parle la veille a Lisa que le fromage me manquait. Trop trop mais trop et encore trop cool. Je retourne a la terrasse. Les filles se foutent de ma gueule en me voyant revenir avec une baguette sous le bras et le fromage a la main. "So french!"

To be continued.....

ps: Je metterais les tofs demain, je n'ai plus de temps.

Bizzzzzz


[Consulter ce message] 4 commentaire(s)  17  photo(s)    
Syndication :

4 eme et derniere partie

 18-12-2007 -  Nouvelle Zélande

Enfin voila la derniere partie du voyage organise. Ma route s'est arretee a Queenstown. Avec certaines personnes, la separation fut un peu dur. Je me croyais 12 ans en arriere avec les adieux en colonie. Ca fait bizarre, on s'attache quand meme vite aux gens. Maintenant il est tant de rebondir a nouveau et de repartir a l'aventure.

 

Devinette:

Je suis un homme avec une peau en plume et a l'interieur je suis vert. Qui suis-je? 

 

 

To be continued....


[Consulter ce message] 3 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

3eme partie

 18-12-2007 -  Nouvelle Zélande

Voici la troisieme partie des photos. Entre Oamaru et milford sound, entre pied foutu et oeuf de dinosaure, entre ecossais et village people, entre dauphins et vieu train. Bonne visue

To be continued....

ps: 4eme et derniere partie de mon voyage organise demain. Desole pour le texte, je rentre de 2 jours de treck, je suis completement naze.


[Consulter ce message] 3 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

2eme partie des photos

 17-12-2007 -  Nouvelle Zélande

Voila le tour en car s'arrete aujourd'hui. C'etait une bonne experience de ce genre de voyage. Je ne recommencerai pas, comme je le disais la derniere fois, mais je suis content de l'avoir fait car j'ai vraiment aime les gens qui y etaient. Je suis un petit peu vide aujourd'hui, je n'ai pas beaucoup dormi. Hier soir on a fete nos adieux et j'ai du me leve tot pour aller faire mon saut en parachute. D'ailleurs, il n'a pas eu lieu a cause du mauvais temps. Je le ferais donc plus tard. Ce n'est que partie remise.

a+

To be continued....

 ps: Le photos ne concernent que l'ile du sud. (La Nouvelle-Zelande se compose de 2 tres grosse iles) Je n'ai pas trop de temps, il y en aura que quelques unes. La troisieme partie sera pour tres bientot.


[Consulter ce message] 5 commentaire(s)  10  photo(s)    
Syndication :

Les tofs 1ere partie

 16-12-2007 -  Nouvelle Zélande

Oye! Oye!

J'ai mis la main sur mon appareil photo. Donc avis aux amateurs. Ouvrez les yeux et profitez une nouvelle fois des merveilles du monde. Ce n'est que la premiere partie (Auckland, Wellington et une ballade de 3h sur l'ile du sud). La suite dans les tres prochains jours.

Bizzzzzzz

To be continued..... 

 


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

Mes 15 premiers jours en Nouvelle Zelande

 15-12-2007 -  Nouvelle Zélande

Je suis reste 3 nuits a Auckland. Le contact que j'avais eu en Nouvelle-Caledonie n'a pas pu m'accueillir. Je decide donc de m'acheter un tour touristique pour BackPacker pour tester. Il y a dedans: Le transport, la bouffe, le couchage en tente et je ne me balade pas avec mon gros sac. Le depart a eu lieu le 8 dec et fini le 17. Le trajet: Picton - Queenstones. tout est sur l'ile du sud. Je pars donc a Wellington (Capitale de la N-Z). J'y passe 2 nuits. Dans l'auberge ou je me trouve, j'ai rencontre pas mal de gens vraiment tres sympa, cela m'a permis de progresser un petit peu en Anglais. Puis j'ai pris le ferry pour rejoindre l'ile du sud jusqu'a Picton. Dans le tour et a mon grand etonnement, je retrouve Celine (la Francaise avec qui j'avais passe le WE a Auckland). Sinon, il y a beaucoup d'Allemand et d'Anglais (comme partout dans ce pays), qq belges et des neerlandais. Comme dans tout groupe, il y a des gens appreciables et d'autres beaucoup moins. C'est bientot fini et je pense que je ne recommencerai plus ce genre de chose. C'est vraiment contrainient et ma liberte en a pris un sacree coup. Par contre on est passe par des paysages sublimes et magiques, il est vrai, un peu gache par la pluie. Le temps est comme en Irlande voir peut etre pire. Dans les jours avenirs, je vais me payer pour noel un saut en parachute a 12 000 ou 15 000 pieds. On verra bien si le parachute s'ouvre :)  Autre coincidence, dans j'ai revu dans une ville du sud, une fille que j'avais rencontre sur l'ile des Pins (Nouvelle-Caledonie). Comme le monde est petit. A part ca, pas grand chose a dire. Les pingouins sortent a l'aurore ou a l'aube, il y a de la neige sur les pic des montagnes, et qu'il y a des belles filles brunes aux yeux bleus.

 

La solétude

  • Est-ce l'etude des sol? Je marche tout en regardant par terre. Je vois un caillou, l'observe, le scrute, le regarde de tous les cotes. Il parait si seul. Pourtant, il est entoure de ses semblables, le vent le caresse, la pluie joue a le faire rouler. Mais il erre seul sur la terre nourrissiere.
  • Peut etre est-ce l'etude des sol de musique? J'entends cette note au milieu d'une melodie. Elle n'a pas l'air de s'accorder aux autres. Pourtant elle est la clef, elle s'amuse avec la re qui nage au sein de cette symphonie et si elle est do au mur, elle peut rejoindre sa fa mi lle. Mais elle erre et reste seul a fond de mon oreille.
  • Peut etre est-ce l'etude del sol? Je l'observe du coin de l'oeil. Il brille de mille feu et rayonne dans l'univers. Il est la seule etoile de  notre systeme planetaire. Pourtant, il donne de l'espoir aux gens, de la lumiere et bien sur cette sacree vie. Mais il erre seul comme un con a tourner sur lui meme.

    C'est trois sol doivent etre la solution. La solitude est un etat recherche et non subit.
    Si tu ne veux pas etre seul, donne de l'amour a tes semblables, a la nature, et aux elements.
    Si tu ne veux pas etre seul, devient la cle, amuse toi avec autrui ou rejoinds ta famille.
    Si tu ne veux pas etre seul,  donne de l'espoir, de la lumiere et de la vie aux gens.
    Il ne reste plus qu'a jouer la solitude des que vous le voulez.

 

To be continued....

ps: Merci pour "l'alchimiste" Il est tres bien, je suis sur la voie de ma legende personnelle. Mais je suis surpris que Paolo Coelho est pique mon histoire "I have a dream". Bon ok, il est large mieux que moi, mais quand meme. Je pense que je vais porter plainte contre lui :)

ps2: Desole, Pas de magnifiques photos car pas l'appareil sur moi. Ca sera au prochaine message.


[Consulter ce message] 2 commentaire(s)     
Syndication :

New Zealand

 03-12-2007 -  Nouvelle Zélande

Coucou tout le monde, 

Oui,oui je sais, ca fait longtemps que je n ai pas donne de nouvelles. Je suis a la bourre.

Je vais ecrire dans quelques jours le recit de la fin de mon sejour en Nouvelle Caledonie. (J ai fait le tour du Nord et du Centre de l'ile, entre 800 et 900 km de stop et une 40aine de km en tong, vecu dans une tribu, parti a la chasse a cheval pour nourrir la communaute...... Excellent souvenir).

Je suis arrive Samedi matin a Auckland. Pour la bienvenue dans le pays, je me suis retrouve a poil avec mon sac vide devant les douaniers. Ahhhhh J ai passe 2-3 heures a l aeroport. Comme je n avais rien a me reprocher, tout c est bien passe, a part peut etre mon Anglais legendaire qui a du mal a revenir. Dans mon malheur, j ai rencontre a l aeroport une francaise charmante avec qui j'ai parcouru Auckland tout le WE.

Enfin voila les dernieres nouvelles. Je n'ai pas mon appareil photo sur moi, donc pas de tofs aujourd hui. Promis je me depeche d en mettre pour vous faire un peu voyager

To be continued....


[Consulter ce message] 7 commentaire(s)  14  photo(s)   1  vidéo(s)  
Syndication :

Fin de la Nouvelle-Caledonie

 29-11-2007 -  Nouvelle Calédonie

J ai trouve un petit creneau pour ecrire et surtout vous mettre quelques tofs.

Je suis parti dans le centre et le nord de la Nouvelle-Caledonie en pousse (stop, le seul pb du stop, c'est que tu repetes x fois ton histoire, a la fin ca devient chiant). Ce fut une tres bonne experience et de belles rencontres en ont decoule. Le stop m'a permis de rencontrer touts les types de personnes sur cette grande ile : Melanesiens (kanak), Caledoniens (caldoche = europeen qui ont toujours vecu ici et dont leurs ancetres etaient venu comme bagnard), Polynesiens, Wallisiens, Metropolitains venu travailler et un peu de touristes. Le stop marche pas mal mais il faut quand meme eviter le week end. J ai par exemple attendu 3h30 un samedi. Les premiers jours, je n'ai pas trop trippe, je me trouvais sur la cote ouest ou se trouve une majorite de caldoche. C'est sec avec des ranchs. C'est la vie de cowboy. Il pousse meme le bouchon a ecouter de la countrie. Ahhhhh..... J ai eu vraiment du mal meme si d habitude j arrive a m adapter. J'ai vite pris la transversale pour aller a l'est. Un Melanesien m'a pris pour la faire. Je me trouvais sur le bord de la route et j etais en train de manger. Je ne faisais meme pas de stop et il s est arrete pour me prendre. Ma journee commencait bien. Et pendant les 70km, il a joue au guide me montrant les divers endroits les plus beau (entre trou d eau et cascade). L'est est beaucoup plus tribal avec une vegetation assez dense. Les gens se disent tous bonjour et viennent te parler. Ca change des grandes villes ou tout le monde s'ignore. Un autre jour, je fus pris par un kanak, on a bien discute dans la voiture et il m'a invite dans sa tribu. J'y suis reste 4 jours. Je n'ai pas fait la coutume (il faut offrir des cadeaux genre pareo, tabac ou argent... a la personne qui t accueille ou au chef), il n'en voulait pas. Il preferait que l'on parle de nos cultures. Dans la tribut ou j'etais, c'est une vie tranquille ou faut pas aller trop vite. Exemple d'une journee type: les hommes se levent tot et partent chasser ou pecher. Ils mangent, fument de gros cones de cannabis (ici il y en a partout, meme qu'on t en donne) avant de faire une sieste jusqu a 16h. Ils jouent a la petanque. Le temps se passe dans la bonne humeur et l'allegresse. Le soir, c'est tout aussi tranquille. Apres un bon gros repas (je crois qu'ils voulaient peut etre me gaver pour pouvoir me manger apres), tout le monde discute, fume... Cette experience fut enrichissante. Un jour, dans cette tribu, je suis parti chasser. Moi qui suis contre la chasse. Je me disais que c'etait pour nourrir la famille. On est d'abord parti  a cheval puis ensuite a pieds. Mon compagnon de chasse a reussi a tue une biche qu'il a decoupe pour la mettre dans des sacs. Ce fut le moment le plus desagreable. Bha... tout ce sang... Nous sommes rentres a cheval comme des heros qui revenaient d'une glorieuse victoire. Il y a quand meme des soucis, la vie n est pas toujours rose. L'hygiene est deplorable (bon ca a la rigeur je m en fou), ils jetent plein de chose par terre (avant ils pouvaient le faire vu que ce n'etait qu'organique mais la ils ont garde ce tic avec les megot, les bouteilles .... ), le gachis de l'eau qui coule sans interruption et le role de la femme est limite (bouffe, enfants, joue au bingo, hommes et femmes ne se melangent pas trop). J'ai aussi vu une femme avec une grosse barde mais je n'ai pas voulu ou ose la photographier, c'etait un moment d'etonnement total. Donc tout c'est bien passe, je suis rentre quelques jours sur Noumea ou j'ai fait la connaissance de noubreuses infirmieres. Dans l'auberge de jeunesse, 80% des personnes viennent pour travailler et sur c'est 80%, il doit y avoir 70% dans la santee.

To be continued....

ps: Je n ai pas beaucoup de tofs sur ce passage, je n ai que rarement sorti l'appareil


[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  13  photo(s)    
Syndication :

carnet de route: île des pins

 17-11-2007 -  Nouvelle Calédonie

Le jour se lève. Je prépare un sac à dos pour quelques jours. J'avance sous un temps nuageux pour aller au ferry Betico. J'arrive en avance comme à mon habitude et me grille une clope en regardant les derniers instants de l'aube. Le bateau est en rade, nous embarquons sur un plus petit catamaran. Il y a foule à l'intérieur mais je trouve un petit coin près d'un groupe de kanak pour m'allonger. 2 heures de repos me feront du bien avant d'attaquer l'asphalte. Au bout de 2 heures, je me réveille. La houle qui est fortement formée fait claquer le cata. On se croirait dans un manège d'un parc d'attraction mais qui dure, qui dure et qui ne s'arrête jamais. Les gens deviennent blancs, puis verts. A chaque coin du bateau des personnes vomissent. Moi, je sens que mon estomac commence à chavirer. Je me rendors pour faire passer le mal de mer. Je me réveille en sursaut, les passagers commencent à débarquer. 4h de trajet au lieu de 2, dure dure. Les passagers sont groguis. J'enfourne mon sac et parts à l'assaut du sommet de l'île. Il ne fait pas très beau, le temps est nuageux et il pleuviotte de temps à autre. Cela m'arrange, car la montée est abrupte et sportive surtout en tong. Tout en haut, une croix domine l'île. Le panorama est splendide. Après avoir mangé un repas frugale de 4 barres de céréales et discuté avec un couple de londonien à bout de souffle, je reparts dans mon exploration. Je passe par un petit village et deux baies ravissantes dont l'une mélange avec bon goût religion catho et kanak. Sur le chemin, je discute avec de jeunes kanaks intrigués. Le soir venu, je rencontre un pécheur du nom de Joseph. Je lui demande si je peux m'installer sous le petit fare pour dormir. Au début, il ne comprend pas trop. Il pensait sûrement que les touristes avaient les moyens de se payer un hôtel. Je lui réexplique ce que je veux et ce que je fais. Il m'accueille les bras ouverts et me dit de m'installer. Je m'endors vite bercé par le flot des vagues. 4h30 du matin. Le jour se lève à peine. J'entends au loin les pécheurs revenir de leur nuit de pèche. Je me lève et observe un magnifique levé de soleil. Ils ont ramené crustacés et poissons. Nous nous installons sous une taule pour faire du feu et boire le thé. Je leur dis au revoir et vais voir le piroguier. Il est en train de mettre à l'eau sa pirogue. Je monte à bord et nous commençons à partir lorsqu'un groupe de touristes arrive et embarque. Dommage pour moi, mais il faut bien qu'il vive ce pauvre homme. Nous partons pour une petite vingtaine de km. La traversée fut belle et inspirante. Nous passons par des baies magnifiques avec de gros rochers plantés au milieu. Arrivé à bon port, je prends un sentier pour une petite ballade d'une heure dans la foret. J'arrive de l'autre coté, à la piscine naturelle. J'enfile maillot de bain, masque et tuba pour scruter les fonds marins aux mille poissons tropicaux. Le soleil tape fort. Je me mets à l'ombre et mange avec deux routards rencontrés la veille. Un bon plat de mahi mahi et je me remets sur la route. Je traverse le nord de l'île à pieds et en stop (en pousse comme l'on dit ici). Je passe par la grotte de la reine Hortense. Au bout de la route goudronnée, une route de terre. Au bout de cette route, un sentier et au bout de ce sentier, la baie des crabes et son camping perdu au milieu de nulle part. Pas de touristes ici, juste un couple de hippie et son bébé et la mémé kanak qui gère le camping. C'est le cadre parfait pour se reposer et écrire. Pendant que je mange des petites sardines grillées au feu de bois, la mamie m'explique que c'est sur l'îlot d'en face que koh lanta a été tourné. Elle les nourrissait un peu, pratiquement tous les jours. C'était facile pour les participants de venir, ils n'avaient qu'à traverser la baie à pied à marée basse. N'ayant pas pris de tente, je m'installe sur la table sous le fare. Le lendemain, journée farniente, écriture, exploration de l'îlot de koh lanta, pèche pour le soir et discussion autour d'un feu avec le jeune couple. Dernier jour sur l'île. Je prends la route à l'aube. Après avoir quitté le monde perdu et au bout de 5 km de marche, je suis pris en stop pour descendre la cote ouest. Je passe par notre glorieux passé français en visitant le bagne. Je finis le tour de l'île par les trois baies du sud ouest. Ce sont de véritables merveilles. C'est un endroit idyllique et paradisiaque. En fin d'après midi, j'embarque sur le Betico qui part une heure en avance!!! Le retour se passe paisiblement et dans la bonne humeur.

to be continued....


[Consulter ce message] 8 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

Nouvelle Calédonie

 11-11-2007 -  Nouvelle Calédonie
Me voici donc en Nouvelle Caledonie. J'ai perdu un jour dans l'affaire en passant la ligne fictif du changement de date. J'ai débarqué à l'aéroport internationale vers 23h45 le dimanche 4. J'ai dormis au creux d'un arbre en attendant le bus de lendemain matin. Mais le problème c'est que les bus devait être en grève. L'aéroport se trouve a 50 km de Noumea. J'ai sympatisé avec l'agent de secu qui m'a pris en stop. On s'est tout d'abord arreté chez lui. Petit tribu à mi-parcours. Je fus accueilli comme un prince. Toute la famille Kanac et wallisienne était la. On a blablater, joué au domino tout en fumant et on s'est baigné dans la rivière au bord de leur maison. C'est pauvre mais c'est un petit coin de paradis. Si je suis encore la fin novembre, je suis invité a leur mariage. Ce doit être une bonne immersion dans la culture. Au première abord, ces gens sont adorables. Je suis arrivé ensuite à Nouméa charger comme une mule, comme à mon habitude. Je me suis un peu balladé et j'ai appelé le contact que j'avais sur place. C'est des français installés depuis un petite dizaine d'années. Je suis hébergé gracieusement dans un studio entre leur maison et leur temple bouddhiste. Oui, j'ai oublié de vous signaler qu'ils sont bouddhistes et que lui est maître et qu'il donne des cours. C'est plutôt cool tout ce qu'il m'arrive.
Dans ma première semaine passée ici, j'ai bien sur visité la Capitale. Incommensurablement plus belle que Papeete. Ensuite, je suis parti avec une institutrice à la retraite faire le tour du sud en camping. Elle est super et le sud est magnifique avec un faune et un flore exceptionnelle. Je viens de rentrer et je repars sur l'île des pins et dans le nord très bientôt.

To be continued....

[Consulter ce message] 6 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

Le rêve continue

 03-11-2007 -  Polynésie Française

Je suis un peu à la bourre dans les messages. Je suis a Noumea, mais ce message décrira la fin de mon voyage en Polynésie.

Après Maupiti, notre chemin s'est poursuivie sur l'ile de Huahine et de Moorea. A Huahine, nous étions logés dans une maison traditionnelle polynésienne. Nous avons exploré les fonds sous-marins et terrestre. Sur terre, nous vîmes des maraes, une ferme perlière (perles noires), des anguilles hideuses aux yeux bleus et nous avons parcouru l'ile en mini moke. En mer, nous avons pris les kayaks et fait du snorkeling dans les coraux. Pendant une ballade en kayak, Marine et moi, nous vîmes un aileron de requin tout proche de nous. Brusquement, le requin a frétillé d'un air agressif et a plongé. Il devait surement etre en train de chasser. On s'est regardé d'un air penaud et on a continué notre route avec une plus grande attention. Moorea est l'ile juste en face de Tahiti. Nous logeâmes dans bungalow juste en face de la mer. Cette ile est magnifique avec ses montagnes déchiquetées couvertes d'une foret luxuriante et ses lagons chauds et turquoises. Nous sommes partis une matinée en excursion sur un bateau à la recherche de baleines à bosses, de dauphins, de raies et de requins. Requins et raies étaient dans le lagoonarium. C'est un enclos grillagé dans le lagons. Nous avons évolué à l'intérieur entre poissons tropicaux, raies (heu.... je ne me souviens plus de la race), et requins à pointes noires et citrons. Un peu à part, il y avait des tortues. Par contre dauphins et baleines sont en totale libertés en pleine mer. C'était la fin de la saison pour apercevoir des baleines qui migrent vers le sud. A un moment, nous avons enfilés masques et tuba et nous sommes allés délicatement dans l'eau pour ne pas effrayer la mère et son petit. Ce fut un moment inoubliable, rare et magique. Nous étions à environ 20 m d'eux. Je n'ai vu que la mère grande et majestueuse sous l'eau. Elle nous a regardé, nous, petits êtres frêles et misérables, et a continué son chemin. "Oh! Grand dieu de la mer Que ta puissance et ta bonté soient loué jusqu'à la fin des temps." heu ... non en fait, merci ma chère tante :) Par la suite, nous rencontrâmes des dauphins spinner (petit à long bec) qui sautaient et faisant quelques vrilles à l'avant du bateau. Ils s'amusaient comme des petits fous. Je n'aurais jamais pu imaginer un jour d'anniversaire aussi bon. Merci. De retour à tahiti, Marine et Genevieve non Vefa, m'ont offert un baptême de plonger. Exquis aussi, c'est vraiment la zen attitude en dessous. Cela m'a donné envie de passer le niveau 1 mais on verra, ça coût bonbon.

Cool séjour a tahiti et ses iles.

To be continued....


[Consulter ce message] 3 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

Welcome to the paradize

 03-11-2007 -  Polynésie Française

Ia orana,

Passons maintenant aux clichés de la Polynésie Francaise. Les photos ont été prises sur l'ile de Maupiti. Elle se trouve à gauche du paradis. Nous y sommes restés 4 jours. Ce fut des moments magiques passées aupres des filles et de Malo entre snorkeling, baignades, kayak, vélo et ballades. Je suis heureux d'avoir passé du temps ici.

 Les filles sont parties hier matin et moi je pars ce soir pour Nouméa. Je penses que je ferai un nouveau message sur cette partie du monde pour vous montrer des choses une nouvelle fois magnifique de l'ile de Huahine et de Moorea.

Merci à  Britt (ma tante), Marine (ma cousine), Vefa (l'accompagnatrice) pour les folies passées aupres de vous.

To be continued....


[Consulter ce message] 3 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

Merci pour l'anniv

 31-10-2007 -  Polynésie Française

Je vous remercie d'avoir pensé a mon anniv. Je vous embrasse tous.

Ici c'est toujours trop bon. Hier, ma tante m'a donnée l'occasion de nager en pleine mer avec une baleine et son petit. Ce fut un moment unique et magique. Mais la fin se rapproche, je pars Samedi en Nouvelle Caledonie.

To be continued...

Ps: Je vais mettre des tofs dans cette article d'une balade sur une montagne de Tahiti. Laissez moi juste le temps d'en mettre car l'adsl ici est assez foireux. D'autres messages vont suivre sur les diffentes iles ou je suis allé avec la famille.


[Consulter ce message] 2 commentaire(s)  10  photo(s)    
Syndication :

Perdu au milieu de nulle part

 25-10-2007 -  Polynésie Française

Entre l'archipel des Marquises, de la Société, des Tuamotu, des Autrales et des Gambiers, la Polynésie Francaise a une superficie pratiquement égale à l'Europe (env 2,5 millions de km²). Il y a 118 iles et 253 000 habitants. Chose étonnante, de nombreux asiatiques sont installés ici. 67% de Maohis, 16% de Demis, 12% d'Européen et 5% d'Asitiques. Cette France d'outre mer est perdue au milieu de l'océan. La plus proche des grandes villes (Auckland) est située à environ 4000 km. Petit détail d'importance, le paradis a un prix élevé. Après le billet d'avion à quelques milliers d'euros, le portefeuille se vide rapidement sur les iles. Heureusement que ma tante m'héberge :)

Il est très difficile de vivre ici. Je navigue entre foret subtropicale et lagons turquoises. Je suis blasé, les poissons tropicaux, les raies et les requins ne me laissent pas tranquille pendant les plongés, l'eau des lagons est trop chaude et même quant il n'y a pas de soleil il fait environ 30 degrés. Tropdur, j'espère que vous compatissez. Au niveau culinaire, le poisson cru est de mise. Le poulet coco, les fruits (mangue, ananas, pomme étoiles et bien d'autres) et la glace au taro m'ennivrent. Le rhum et la hinano (bière locale) coulent au fond de mon gosier pendant que j'ai les pieds dans l'eau et que le soleil se couche à l'horizon.

L'ile de Tahiti est loin d'être la plus belle des iles même si c'est super dépaysant. Il y a la grosse ville de Papeete qui n'est pas exceptionnelle, par contre les randonnées dans l'interieur des terres sont sublimes.

Ici c'est plutôt des vacances que du routardisme. J'ai un pied à terre et je suis entouré de ma charmante tante, de ma belle cousine, d'une amie de ma cousine (super casse .... , non je rigole excellente), et d'un neveu de ma tante (une vrai piplette super sympa). Ah! la famille au bout du monde c'est quand même cooooool.

 


[Consulter ce message] 8 commentaire(s)  7  photo(s)    
Syndication :

Hello Tahiti

 17-10-2007 -  Polynésie Française
Apres une petite viree en France, je prends le rer, l'eurostar, le metro londonnien, l'avion (747-400) jusqu'a L.A. puis 4 heures d'attente pour prendre l'A340 d'Air Tahiti Nui direction Papeete. Je suis arrive ce matin a 5h sain et sauf....
To be continued .....
ps: Petite video de ma demission

[Consulter ce message] 3 commentaire(s)  2  photo(s)   1  vidéo(s)  
Syndication :

Bye Bye Turquie

 02-10-2007 -  Turquie

Mon périple s'achève en Turquie. J'ai un petit pincement au cœur. J'ai vraiment aimé ce pays et son peuple. La plupart des gens sont charmants, accueillants et chaleureux. Je ne compte plus le nombre de fois ou j'ai été invité à boire un thé ou à diner. L'hospitalité Turque n'est pas une légende. Leur cuisine est très bonne. C'est entre la cuisine Grecque et la cuisine Libanaise avec aussi des spécialités qui n'existent nul part ailleurs. Certains plats sont épicés mais j'atténuais le feu par du pain délicieux. Leur petit dej est généralement composé d'olives, de tomates, de concombres, d'omelette, de fromage (type feta), du pain et du miel. Ce fut parfait pour affronter les grosses journées de marche. J'ai croisé des personnes formidables malgré une communication légèrement difficile. Par exemple, j'ai rencontré une famille Turque qui ne parlait que Truc. Le père m'a offert un thé, on a essayé de discuter. On ne se comprenait pas vraiment mais cela ne nous a pas empêché de bien rigoler à tel point qu'au bout de deux heures il voulais que j'épouse sa fille. Bahhhhh...... Elle était laide, sa tete ressemblait a une omelette baveuse aux poivrons. J'ai bien sur décliné. J'ai rencontré aussi pas mal de voyageurs avec lesquels j'ai sillonné le pays. Ce fut une expérience unique et sensationnelle dans ce pays au mille visages.

La Turquie est un Grand pays et une belle puissance. J'espère que l'actuel gouvernement ne va pas changer trop les idées d' Mustafa Kemal dit Ataturk. Héros de ce pays. Il en a fait un pays laïc, il a donné le vote des femmes avant les Françaises, et aussi il avait banni le foulard dans toutes les écoles et les administrations. Mes derniers mots seront " Vive la  Turquie  Laïque " .

 

To be continued....


[Consulter ce message] 3 commentaire(s)  1  photo(s)    
Syndication :

Istanbul 2

 29-09-2007 -  Turquie

Istanbul ville aux milles et une merveilles.

Istanbul ville contradictoire.

Je me balade dans la rue et je vois des femmes voilées, des femmes en mini-jupe, des personnes percées aux cheveux rouges, des touristes, des musulmans non pratiquant, des imams.... C'est une ville grouillante de gens de tous bords, de voitures, de taxis, de bus, de dolmus, de chiens. Les klaxons donnent le ton de l'ambiance sonore. Les mosquée illuminées la nuit m'envoutent, les palais des Sultans m'émerveillent, le trésor m'éblouit. La place vendome fait pale figure par rapport au trésor des Sultans. Des cadeaux s'entassent ici. Du bouda en jade des Chinois, des bijoux Perse, des médailles Françaises, Des décorations honorifiques de l'ordre de la jartière (Anglais-"Honis soit qui mal y pense"), des armures et des casques incrustés de pierres précieuses, des trônes et bien d'autres merveilles. Le grand bazar (c'est le plus grand marché couvert au monde) me fais perdre le sens de l'orientation. Je m'y perds plusieurs fois et je me laisse porter par les étales aux milles couleurs. Je passe du tram (le plus court et l'un des plus vieux du monde) au  funiculaire  high tech. Istanbul ne laisse personne indifférent, pour ma part,  je l'aime.

Je remercie Caro pour son hébergement, sa gentillesse, son blablatage interminable et son rire communicatif. Je fais un coucou (ne le dites jamais en turc) à sa Coloc et à Ahmet. Je serais bien resté plus mais Papeete m'appelle au loin.

 

To be continued....


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  18  photo(s)   1  vidéo(s)  
Syndication :

Istanbul

 25-09-2007 -  Turquie

Apres avoır passe la journee a Ankara (vılle que je ne trouve pas ınteressante), je prends le traın pour Istanbul. 10h de voyage de 22h a 8h du mat. Je passe un bon quart du temps avec un turc a parler et le reste a essayer de dormır. J'arrıve a Istambul cote Asıe. Je prends le ferry pour l'Europe .0,70 Euro Exorbıtant je trouve aussı. Vers 12h, je rencontre un canadıen anglophone, un globetrotter. On passe la journee ensemble a vısıte un toute petıte partıe d'Istanbul. Vılle enorme par sa taılle et par son nombre d'habıtant. Enorme aussı pour ses merveılles, ses tresors, ses mosquees, ses palaıs. Enfın bon, c'est une vılle extraordınaıre. Ce n'est que mon premıer jour, j attends de voır le reste.

To be contınued.....


[Consulter ce message] 2 commentaire(s)  10  photo(s)    
Syndication :

La vallee d'Ihlara

 23-09-2007 -  Turquie

Cette vallee se trouve toujours en Cappadoce (sud-est). Apres 3 dolmus (mını-bus) + un taxı, envıron 80 km parcouru me voıla a Ihlara. Pendant le trajet j'aı rencontre un couple de Maltaıs formidable. Pour info, Malte fait partie de l'Unıon Europeenne et a deux langues offıcıelles: le maltaıs et l'anglaıs. Ce fut un tres bon moyen de m'exercer dans la langue de shakespear. Nous avons parcouru une bonne quinzaıne de km a pıeds dans cette magnıfıque vallee. Apres la lune, voıcı une nature flamboyante.

 

To be contınued.....


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  16  photo(s)    
Syndication :

La Cappadoce

 22-09-2007 -  Turquie

Je suis arrive un matin a 5h. Et J'ai decouvert un lieu lunaire, extraordinaire, remplis d'ımprobabilite. Mon point de chute etait le camping de Goreme. C'est un grand camping ou j'etais tout seul. Le premier jour je me suis balade dans la ville de Goreme, ou se trouve de nombreuses maisons troglodytiques, des collınes superbes et des cheminees des fee sortıes de nulle part. Je suis alle au musee. Rıen a voır avec un musee en faıt. C'est en pleın aır et c est un sıte quı regroupe de nombreuses eglıses troglodytıques quı servaıent d'academıe relıgıeuses. Excellent, je vous le conseılle. A la suite de cette visite, j'aı rencontre deux charmentes parısıennes en vacances en turquıe. Le ledemaın nous avons vadrouılle un peu partout, vılle souterraıne, la cıtadelle (Kale) ou le poınt de vue est gıgantesque (on a la Cappadoce a nos pıeds), et la vallee de devrente (desıte de chemınees de fee enormes). Nos sommes rentres de cette expedıtıon en tracteur que conduısait un pepe turc (good trip) et en car. Je me suis faıt invite par le gerant du campıng pour manger. J'essaie au maximun d'apprendre un peu de leur culture et de leur langage. La Cappadoce est vraiment a faire, c est excellent et vous n aurez pas meılleur endroıt pour etre depayse. Petıt conseılle ıl faısaıt chaud en journee (30 C) et la nuıt froıd (2 C), prenez un pull!!!!! Et pour les plus fortune, un tour un montgolfıere doıt etre excellent.

To be continued.....

 

Les tofs de ''I have a dream'' ont ete prıses en Cappadoce 


[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  18  photo(s)    
Syndication :

I have a dream

 19-09-2007 -  Turquie
Je suis parti d'Egirpir pour un long trajet en bus pour la cappadoce. 19h-5h.en route Je me suis endormi. I have a dream. Je suis dans "Total recall". Ma mission sur Mars, decouvrir un tresor. J 'arrive en vaisseau montgolfiere entre les cheminees de fee apres plusieurs accrochages avec des vaisseaux intergalactiques. mon VaisseauJuste avant d'atterir, un laser ennemi me touche. J'atteris en catastrophe. Mon vaisseau s'explose sur une colline et m'expulse en contre bas. L'air est respirable. Doud Quaid venait de mettre en fonction depuis peu ces satanees machines millenaires. J'essaye de me reperer, mais impossible. Les cheminees de fee et les collines m'en empechent. fee               point de chute J'observe au loin un pic dominant toute la region et decide d'y aller. Apres de nombreuses heures de marche sous un soleil ecrasant, j'arrive a un enorme rocher perce de fenetres et de longs couloirs. C'est la citadelle de Kale kale.J'en avais entendu parler, il y a fort longtemps lorsque je dechiffrais sur Terre de vieille tablettes Hittites. Le chateau naturel creuse par les premiers etre de cette planete sert de refuge mais aussi de tour de guet. J'entre a l'interieur et monte au sommet. Le nombreuses marches biscornues me cassent les jambes. Et la, mes yeux n'en reviennent pas, c'est un paysage d'un autre monde, comme un gigantesque decor de film evoquant des contrees mysterieuses qui est sous mes pieds. Des vallees herisses de cagoules percees de dizaines d'yeux, des cheminees de fee trouees comme du gruyere, des cornets de glaces parfaitement leches, s'etagent en tout sens jusqu a l'horizon. vue de kale 1       vue de kale 2      vue de kale 3 Je suis au sommet de la region et j'arrive enfin a me repere. Il faut que je parte vite. Le soleil brule chaque centimetre carre de ma peau. Je pars a travers ces vallees pour rejoindre un ensemble de tres anciens temples. temple    Apres des km et des km, esquivant serpents, mygales et autres especes inconnues sur Terre, je vois au loin se profiler les temples. Eux aussi sont creuses directement dans la roche. Pour trouver le tresor, il me faut maintenat dechiffrer les inscriptions et les dessins. illustration         illustration 2      illustration 3 Je reconnais facilement les illustrations, ils representent un messi crusifie. "Mais Impossible" m'ecris-je. Ils datent de dizaines de milliers d'annees. Je comprends en observant des croquis qui se trouvaient dans un autre temple. Un etre de cette planete est alle sur terre pour leur transmettre leur savoir. Je continue ma quete, mais le soleil est en train de se coucher. Je m'endors sur l'autel d'un de ces temples. La nuit est glacee. Apres tant de chaleur, le froid me ronge. J'ouvre les yeux quelques temps apres, l'aube est la. Je parcours une deniere fois les scenes. Une m'intrigue. Elle represente une ville souterraine d'une dizaine d'etages ou une route est repesentee  et tout en bas une sorte de lumiere qui brille de mille feu. "C'est la! Eureka!" L'espoir et l'enthousiasme me gagnent. Je rejoinds la route. Un kilometre separe le temple de la ville souterraine. J'entre a l'interieur et allume une torche. Un puissant frisson me parcours tout le corps. Mon coeur bat la chamade. Je descends, escalade, tourne a droite, puis a gauche. C'est un vrai labyrinthe. Je me perds plusieurs fois, je retourne sur mes pas, redescends, remonte, toune, indefiniment..... La journee passe et je ne suis toujours pas arriver au plus profond de cette citee.  Entree ville souterraine         ville souterraineTout ca pout ca! Je hurle ma rage. De nombreux echos reviennent a mes oreilles. Le denier a un son vraiment etrange. Je renouvelle l'experience. Oui le dernier est tres bizzare. Il est grave, sombre, tenebreux. Il me semble qu'il vient du fond de cette planete et que c'est lui qui me guidera. Je cris maintenant tout en avancant, et plus l'echo est proche plus la chaleur des pieces traversees augmentent. Je touche presque au but. Au bout d'une heure enfin une lueur. Ca doit etre cette lumiere qui m avait tant intriguee sur les dessins du temple. la lumiere   Enfin la voila, cette salle au tresor. J'ai l'impression que tout mon corps bouillonne d'excitation. Je n'ose entrer tout de suite. Je prends une grande bouffee d'air et allez, j y vais.J'entre et la le choc. Je vois juste une bougie qui tronne au milieu de cette miniscule piece. "C'est quoi cette merde!!!!!!! J'ai fait tout ce voyage, evite tant d'ennemis, marche sous un soleil brulant, affronte les nuits glaciales pour ca! Ahhhhhhh." J'hurle jusqu a epuisement et extinction totale de ma voix. Je retourne sur Terre en echouant lamentablement. Je m'affale dans mon canape et reflechis. Je comprends... "Oui je comprends maintenant le tresor. Ce n'est pas une chose materielle! Oui c'est ca. J'ai change, mon ame s'est elevee, j'ai evolue. Cette aventure m'a fait grandir. Et cette bougie, foutue bougie... Elle est la ancree au fond de moi pour me rappeller qu'en cas d'epreuve difficile j'en ressortirai evoluer, c'est une lumiere qu'il faut faire grandir au fur et a mesure des epreuves et surout ne jamais l'eteindre car sinon....".  Je distingue un bruit qui me sors de ma reflexion, je suis a Paris, mais j'entends le muezzin chanter. Je sors de mon reve doucement, je viens en fait d'arriver en Cappadoce.



[Consulter ce message] 5 commentaire(s)  15  photo(s)    
Syndication :

Egirdir

 18-09-2007 -  Turquie
Voici juste le photos D'egirdir et de son lac.

[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  9  photo(s)    
Syndication :

Mes premiers pas en Turquie

 17-09-2007 -  Turquie

J'arrive a Fethyie vers 19h. Je passe la douane, pas besoin de visas en tant que Francais. Le soleil commence deja a se coucher. J'achete un peu de bouffe. Un vendeur de tapis m'interpelle. "Ils sont pas chers mes tapıs" me dıt-ıl apres qu ıl est su que j'etaıs francaıs.Je trouve un endroıt tout desıgne pour dormır pres d'une route. J'ınstalle mon tapıs de sol et m'endors. Des chants me sortent des mes songes. "ou suıs je?" Je realıse que  c'est les chants du mınaret quı se sıtue a 50m de moı. "Ah ouı la Turquıe!" m'exclame je. Il est 5h du mat et c'est l'appel a la prıere, surtout qu'en ce moment c'est le ramadan. Je me rendors bercer par ces paroles saıntes. Je vısıte le lendemaın la vılle. C'est un petıt port mıgnon avec quelques ruınes greco-romaıne. Les jours suivants, je parcours la cote vers l'est et m'ınstalle a Patara. L'aubergıste quı tıent le campıng et le bar m'ınvıte les deux soırs ou j'y sejourne a dıner. La nourrıtures est bonne, ıdem pour le vın truc et le rakı (cousın de l ouzo, maıs plus sec) et le patron cool, de plus ıl parle francaıs ;) Nous dıscutons de musıque, d archeologıe, de la France, de la Turquie, de la laicite ..... Les differents turcs que j aı rencontre deplorent le nouveau chef de l etat et son premıer mınıstre (ıslamıstes moderes).  Je contınue mon petıt bonhomme de chemin, passe par Antalya et remonte dans les terres jusqu a Egirpir, ou je me trouve actuellement. La cote est magnıfıque et la remonte toute aussı belle avec ces petıtes montagnes.

Pas de chocs des cultures, ıls sont tres occıdentalıses. 2 Choses les enervent: La premıere ne les prenez pas pour des arabes, ıls sont turcs, ıls vıennent de l est et non de la penınsule arabıque. Et la deuxıeme, ne dıtes pas Constantınople maıs Istanbul.

La projectıon sur la suıte du trajet: La cappadoce, ankara (peut etre), Istanbul, et apres tout dependra de la date de mon bıllet d'avion pour l'Australie.

Bıses a tous mes lectrıces et lecteurs et  merci pour vos commentaires.

 

To be contınued.....

ps: Ma correctrıce est partıe alors l'afflux de fautes d'orthographes va s'ıntensifıer. Et il y a deux types de i en turc, le i et le ı.


[Consulter ce message] 7 commentaire(s)  16  photo(s)    
Syndication :

Bye Bye Grece

 13-09-2007 -  Grèce

Bye aux Grecs (plus ou moins accueillants et chaleureux), a la Grece antique (qui m'a fait rever), a la Grece moderne (que je n'aime pas beaucoup a part son metro climatise), a la Grece Religieuse avec tous ces monuments (des croix les plus petites aux plus grands et fantastiques monasteres), aux iles Grecques (Cyclades et Dodecanese), aux plats grecs (qui sont delicieux) et enfin a ces nuees de touristes qui polluent les plages et les merveilleux paysages .....

J'ai aime ce trip, mais il m'en reste tellement a decouvrir.

Par ordre des preferences des iles visitees: Milos, Amorgos, Patmos, Santorin (si l'industrie touristique n'exitait pas, je la metterai en premier), Rhodes

To be continued...


[Consulter ce message] 2 commentaire(s)     
Syndication :

Athenes

 13-09-2007 -  Grèce

Retour a Athenes de 2 jours. Petite visite culturelle de l'Acropole bondee de touristes et d'echafaudages (y aller en 2020 les travaux seront normalement finis), de l'Ancienne Agora, et du theatre de Dyonisos. Puis je depose Elisa a l'Aeroport. GoodBye my friend.

 Je me prends le ferry pour Rhodes. J'y arrive le matin et en reprends un autre pour Fethyie (ville Turque du sud-est).

To be continued...


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  15  photo(s)    
Syndication :

Ile de Patmos

 12-09-2007 -  Grèce

Voila, c'est la derniere ile visitee. Patmos, petite ile de Dodecanese, elle est sainte et sacree. Deux sites de l'UNESCO s'y trouve: Une grotte ou St Jean a ecrit sous la dictee de Dieu "Apocalypse", ce qui signifie en grecque (me semble-t-il) non pas la destruction mais la levee du voile donc la vision de la verite. Et l'enorme monastere de Chora. Nous y sommes restes 4 jours, un jour de plus que prevus car on a rate le bateau qui nous ramenais a Athenes. 

To be continued...


[Consulter ce message] 3 commentaire(s)  13  photo(s)    
Syndication :

Précédente - 1 - 2 - 3 - Suivante



[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
timouns ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty