Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom timouns
Age 26
But du voyage Expéditions
Date de départ 06/08/2007
    Envoyer un message
Durée du séjour 1 an
Nationalité France
Description
Un voyage parmi d\\\'autres
Note: 3,8/5 - 211 vote(s).



Vidéos :
Au crepuscule
Au crepuscule


Localisation : Malaisie
Date du message : 14/02/2008
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 La nuit dans la jungle

On ne se rappelle pas de cette nuit dans la jungle. Notre mémoire a été effacée et notre système de surveillance presque totalement détruit. Il ne reste que quelques photos et un goût étrange de boue au réveil. Nous étudions attentivement les images et allons au centre de conversion mémorielle. Nous retrouvons peu a peu les évènements passés cette nuit la.
FlashBack
On installe le campement sur un rocher en hauteur pour éviter les animaux de la forêt, nous surplombons la jungle. Le soleil se couche. L'activité sonore redouble d'intensité. Les chauve-souris qui font leur travail de ratissage de moustiques nous rasent la tête. Nous plongeons alors dans les bras de Morphée. Un bruit étrange nous réveille. Nous entendons des pas qui se rapprochent avec légèreté.
"C'est peut être un tigre" murmure-je a Dam.
Il me donne une pilule de vision nocturne. J'en avale une et lui aussi. L'effet est presque immédiat. C'est alors que nous voyons trois sublimes femmes en foulard. Leur beauté est telle qu'elles feraient pâlir toutes les femmes du monde. La première a les cheveux noirs, ses yeux sont plus sombres et ténébreux qu'un trou noir. Elle est grande, sa robe fendue nous laisse apercevoir ses jambes fines qui n'en finissent pas et son sourire laisse transparaître son coté érotique voire même lubrique. La deuxième est une petite brune. Ses yeux bleu océan noieraient tous les dauphins du monde s'ils plongeaient dedans. Elle a plus de formes que la première. Elle porte des vêtements moulants qui font ressortir ses courbes. Ses seins sont mis en valeur par un décolleté en dentelle et à travers nous pouvons observer ses tétons pointés. A l'intensité de son regard, j'en tombe amoureux. La troisième est me fait moins d'effet, mais Dam semble envoûté par ses rondeurs généreuses. Elle est blonde, de taille moyenne, et ses yeux vert cendre brillent comme deux étoiles dans la nuit. Sa robe légère vole au grès du vent et laisse apparaître des fesses rebondies à la peau douce et soyeuse. Elles se rapprochent de nous en souriant, chantonnant et laissant tomber un vêtement tous les 5 mètres. Dam et moi nous nous regardons, les yeux brillants, et comme deux célibataires nous essuyons la bave qui commence a couler de notre bouche ouverte. Une petite chose m'intrigue : ces femmes ressemblent étrangement aux filles auxquelles on rêve. Cette idée part aussitôt, je suis comme paralysé et obnubilé par la deuxième qui ne porte plus que son foulard sur la tête. Maintenant que je vois son corps nu, je remarque son tatouage polynésien entre sa hanche et son pubis parfaitement épilé. J'ai l'impression d'être devenu un homme tout innocent et rempli de candeur face a la cruelle beauté de ces créatures de rêve.
"Ca y est, elles sont juste devant nous" pense-je.
Dam hurle de joie "Et ouais mon pote, nous sommes au paradiiiiiiiiiiiiiiiis!".
Nous les enlaçons. Leur peau est plus douce que celle d'un bébé. Leur parfum fruité avec un soupçon de cannelle nous enivre. Tout ce passe dans la tendresse et la plénitude. Nous les embrassons et les caressons avec de plus en plus d'intensité et d'enthousiasme. Leur bouche ont le goût de miel. Notre excitation est a son paroxysme lorsqu'un insecte dégoûtant de trente centimètres passe au dessus de nos têtes. En un dixième de seconde, la première avale le monstrueux animal, comme pourrait le faire une grenouille. Dam repousse énergiquement la blonde avec qui il était en train de faire l'amour, j'en fait de même avec la petite brune. Et là, tout se passe très vite. Les trois fusionnent en un clin d'oeil. Ces trois déesses de l'amour deviennent une et même personne. C'est Une vieille dame très laide aux nombreuses pustules avec un teint verdâtre. Je crache a terre dégoûté de la scène. De la boue sort de ma bouche.
"Vous n'auriez jamais du faire ça mes chers amis. Au lieu de mourir par le sexe et la jouissance, vous allez mourir par la force et la souffrance."
Nous n'avons pas encore le temps de comprendre vraiment ce qui se passe que nous sommes déjà par terre par un coup de sa longue queue.
"Cassons nous le plus loin possible!" crie-je a Dam.
On saute de rocher en rocher pour redescendre sur la terre ferme. Nous courrons le plus loin possible de cette endroit. Dans notre course effrénée je perds Dam de vue. C'est un coureur, il va plus vite que moi. Je me retrouve seul dans le noir. Essoufflé par toutes ces cigarettes, je ne peux que marcher.
"Je voudrais tant ne pas être à bout de souffle et continuer de courir." pense je.
Instantanément, je retrouve une respiration normale et reprend la course. "Bizarre". Le seul problème c'est que la pilule à vision nocturne s'estompe très vite. Aussitôt, je vois comme en plein jour. Je repars à la poursuite de Dam tout en songeant à ses deux évènements. Je pense avoir trouvé la solution. Ce que l'on imagine apparait comme lorsque l'on prend le contrôle d'un rêve.
"Aller, testons cette théorie." "Je m'imagine une machette"
Sur le champ, l'objet est dans la main. Je poursuis la route à grandes foulées. J'entends au loin Dam qui hurle de douleur.
"Pour aller plus vite, il faut que je vole"
Je m'envole au dessus de la forêt et trace les 500 mètres qui me séparent de lui. Je le vois a terre, la monstrueuse femme est pratiquement sur lui.
"Utilise ton imagination pour te créer une arme"
Deux secondes après, j'entends plusieurs détonations d'un fusils à pompe. La vieille recule de quelques mètres sans trop broncher. Nous entendons sa voix dans nos têtes.
"Ah, enfin vous commencez à comprendre, ça va être d'autant plus amusant".
Je transforme ma machette en sabre laser et pique tel un faucon sur sa proie pour lui trancher la tête. Elle n'essaye même pas d'éviter le coup. Sa sale tête de sorcière roule dans la boue et disparaît peu après. Je ricane et lui dis
"Tu vois démone, ce fut une partie de plaisir de te battre."
C'est alors que j'entendis un rire puissant et satanique sortir de ses entrailles. Sa tête repousse dans un fluide vert fluo et visqueux. Pendant ce temps, Dam s'est relevé et a transformé son arme en bazooka dernier cri. Elle se retourne vers moi, je reste estomaqué. En un éclair, une faucille apparaît dans sa main et elle me tranche la jambe droite. Dam hésite deux secondes à tirer car je suis à coté d'elle. Il n'a pas le choix, il lui envoie un scude dans le dos. L'explosion me propulse a terre 3 mètres plus loin. Pour sa part, elle n'est que très peu égratignée. Je pisse le sang. J'essaye de me guérir et de faire repousser ma jambe. La guérison me fait perdre beaucoup de force et d'imagination. La sorcière se retourne pour infliger la même punition à mon compagnon. Elle fonce sur lui à la vitesse de la lumière et le fauche. "Cligg" entends-je. Je regarde la scène. Dam avait installé un exosquellette d'une résistance incroyable. La faucille éclata sous le choc. Je ne peux encore bouger. Mon pote et cette satané démone entament une valse de sortilèges inimaginables. Pendant plus d'une heure, le temps que je retrouve une jambe flambant neuve, ils se combattent comme des diables allant de la boule de feu, aux robots, aux virus mortels et aux maladie mentales pour déstabiliser l'adversaire. Je ne suis pas surpris par la force de l'imagination de mon ami mais ses forces commencent à fléchir et la
schizophrénie s'empare de lui. Il se bat presque tout seul. Je lui envoie un petit sort de guérison. Par contre cette abominable chose est encore toute pimpante.
"Ah ça faisait longtemps que je n'avais pas rencontré des adversaires de cette valeur
", nous dit elle dans un rire glauque.
"Repose toi un peu, Dam, C'est a mon tour maintenant. J'ai eu le temps de ré
fléchir à comment la vaincre".
Il parti un peu plus loin reprendre ses esprits. Je me multiplie en une vingtaine d'illusion. Elle ne sais plus qui a attaqué, elle passe d'une illusion a l'autre ce qui l'agace prodigieusement. Passons à la deuxième étape du stratagème.
"Je souhaite lire dans ses pensées"
Un énorme cri incontrôlé sort de ma bouche. Je vois sa vie défiler sous mes yeux. Elle est terne, triste, remplie de fange et d'âmes humaines absorbées. Elle me repère au bruit. Mais maintenant, je sais ce qu'elle pense. Elle fonce sur moi, malheureusement pour elle, j'ai toujours un coup d'avance. Je contre toutes ses attaques. Par contre, j'utilise beaucoup de ressources et ne tiendrais pas très longtemps. Dam revient au combat, nous sommes tous les trois fatigués par cette guerre des Titans. Je me mets de coté pour inspecter son âme et trouver son talon d'achille. Mon compagnon la distrait par de nombreuses attaques. Je vois des choses horribles pouvant briser n'importe quel esprit humain. J'atteins non sans mal son enfance. C'était une petite fille tout à fait joyeuse qui, comme toutes les autres, jouait avec sa soeur aînée. Son père était un grand magicien mercenaire. Il travaillait pour son propre compte. Un jour, les deux petites filles chahutaient près du précipice au diable et l'aînée tomba dedans a cause d'un croc en jambe de sa soeur. Le père fou de rage d'avoir perdu sa favorite, car c'était elle qui avait le plus de don pour la magie, châtia, exila, et brûla la part d'humanité de la petite fille. Depuis, elle était devenue un monstre assoiffé d'âmes. Je reviens a moi. Dam est a bout de force, la sorcières est sur le point de le faire fléchir et de le tuer. Aussitôt, je prends l'apparence de sa soeur. La démone se fige.
"Je te pardonne petite soeur. Ce n'était qu'un accident, je le sais bien. Ne t'inquiète pas, je suis heureuse là où je suis. Papa s'est trompé, il n'aurait jamais du te faire cela"
C'est alors que la sorcière s'écroule et pleure comme une petite fille.
"Je te demande d'arrêter toute ces choses que tu fais car ce n'est pas en absorbant toutes ces âmes humaines que tu retrouveras cette partie perdu en toi."
Dans un souffle, la sorcière s'enfuit tout en envoyant un sortilège de démémorisation.
Dam et moi nous nous réveillons en pleine nuit en même temps. Nous entendons la foret pleurer.
"Bizarre ce bruit, on dirait qu'elle pleure" me dis t il
"Ouais grave.Putain j'ai la bouche toute boueuse!, c'est dégueulasse!"
"Idem"
On boit un coup et nous nous rendormons jusqu'au matin. Nous remarquons que nous avons de nombreuses blessures.
"Étrange non?" lui dis je
"Yep, vérifie le système de camera"
"Presque aucune info"
"Tu te souviens de quelque chose?"
"Non, je n'ai même pas rêvé"
"Bizarre, analysons le peu de photos et allons au centre de conversion mémorielle"

Note: 5/5 - 1 vote(s).

Syndication :

Par Damien

le 19/02/2008 à 13:16:42

Diantre, Greg, je t'avais pourtant dit de ne pas tout fumé en une seule fois !

Enfin, ca donne un sacré texte. Je preciserai qu'il y a des élements veridiques la dedans, des élements discutés et imaginés, et d'autre completement fantasmés... A vous de découvrir quoi est quoi ?

Allez je commence : L'insecte de trente centimetres n'en faisait en réalité qu'une vingtaine (veridique ! Gros comme ma main)

Répondre à ce commentaire

Par fab

le 19/02/2008 à 13:55:17

mais qu'y avait-il donc dans ces pillules de vision nocturne o_0

en tout cas c'etait tres divertissant :-)

Répondre à ce commentaire

Par Babeth

le 19/02/2008 à 18:07:04

eh ben! ça c'est un récit!!!! encore un effort sur l'othographe et le prix goncourt n'est pas loin!
Bravo pour l'imagination, à quand le film???
bon courage pour la suite bizoooooo


Répondre à ce commentaire

Par clochette

le 20/02/2008 à 11:57:19

Ca y est ils sont dingues! :D

Répondre à ce commentaire

Par Greg

le 20/02/2008 à 12:42:13

Pourquoi ils? Je serais mieux. Dam m'a abandonne lachement depuis des jours maintenant. Je pleure soir et matin, je suis seul, seul, oui seulllllllllll.
Non bon ma comedie ne marche pas. Je suis bien seul depuis plusieurs jours mais j'ai la peche et me balade dans les rues d'une superbe ville.
bizz

Répondre à ce commentaire

Par clochette

le 20/02/2008 à 20:31:29

Haaaaaaa!!! En effet Ricoo vient de me dire que Dam était rentré. Pleure pas va on se voit bientôt! ;) T'as rencontré de nouvelles personnes depuis qu'il est parti? Biz

Répondre à ce commentaire

Par Greg

le 21/02/2008 à 08:49:08

Forcement quand tu voyages seul, tu rencontres tout le temps de gens. En fait, je ne suis jamais seul si je le decide. La je traine avec un francais photographe de 37 ans qui est parti 4 jours avant moi dans son periple.

Répondre à ce commentaire

Par clochette

le 21/02/2008 à 11:25:32

Ok! Cool ça!

Répondre à ce commentaire

Par Ta Soeure

le 21/02/2008 à 21:55:08

Et moi je te rejoins d'ici 15 jours mon frère!!!!j espère que mon programme sera plus apaisant que celui de damien, hihi!!
A tres vite:)))))
ta soeure qui est folle de joie!

Répondre à ce commentaire

Par malo

le 02/03/2008 à 22:49:57

t génial cousin gros bisous je taime


Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
timouns ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty